Tour du monde

Have a break

Pisser ça fait du bien, mais c’est encore meilleur quand c’est gratuit et que tu as une belle vue.

Epilogue

Et comme vous en vouliez encore un peu. Le retour en France via Londres et la Rochelle. Content d’être rentré mais déçu que ça se termine.

I follow the Moskva down to Gorky Park

Le tour du monde prend fin avec la Russie. Le séjour fût court faute de Visa, mais la distance parcourue, elle, fût immense : 6275 km avec le mythique transsibérien. Nous aurons eu malgré tout le temps de visiter Moscou avant de rentrer à La Rochelle. Bah oui, on allait quand même directement rempiler au boulot à Paris. On méritait bien un petit extra de vacances sur les côtes de Vendée.

La côte amalfitaine

Lassé par la temps pourri de Paris, on a décidé avec ma douce d’aller faire un tour en Italie, histoire de refaire le plein de vitamine D. Le soleil était bien au rendez-vous et le cadre loin d’être désagréable. Et pour ce qui est de la bouffe, rah putain ! je kiffe les ritales et leurs repas gargantuesques !

Mongolie

Le voyage touche à sa fin. L’avant dernière étape nous amène en Mongolie. Grands espaces, nature sauvage et liberté sont au rendez-vous.

Muraille de Chine

Après 1 mois passé en Chine, je dois avouer que ma surprise a été grande et que ce pays a été un vrai coup de cœur. I’ll be back.

Pekin première partie

Après Xian et un voyage dans le train peu confortable nous voilà prêt à visiter les merveilles de Pekin. Vieux temples et bonne gastronomie sont au rendez-vous.

Retour à l’époque du glorieux empire chinois : Xian

Nous retournons en Chine découvrir Xian, ancienne capitale de la Chine sous la dynastie des Qin et des Han. Évidemment la ville est un excellent spot pour visiter tout les sites alentours datant de cette époque faste. En particulier le fameux tombeau de l’empereur Qin gardé par des milliers de statues en terres cuites.