Hi, have you met Coute ?

Si vous n’avez pas encore eu le bonheur de voir un épisode de How I met your mother, vous êtes en train de passer à coté de quelquechose de grandiose. Non seulement cette série vous assure quelques heures de détente et de bonne humeur, mais en plus elle va vous aider à faire votre introspection. Qu’ai je fait de ma vie ? Voilà ce qui me vient à l’esprit après avoir matté la première saison en un week-end.
C’est l’histoire d’un père qui raconte sa jeunesse à ses enfants.
Ted, le héros de la série, est donc (à l’époque) un jeune architecte de 28 ans qui cherche l’âme soeur. Son défaut : trop réfléchir. Tiens, tiens, ça me rappelle quelqu’un. C’est une des raison pour laquelle il lutte autant à trouver sa moitié. Ce personnage est surprenant car on s’identifie très vite à lui. Il est attachant, gaffeur, mignon. Chacun trouvera en lui une partie de soi.
Mais Ted n’est pas seul. Il est entouré d’amis qui vont l’aider dans ses recherches.
Barney tout d’abord, incorrigible dragueur qui incarne à lui tout seul ce qu’il y a plus de vil et de déluré en chaque homme (qui a dit de meilleur ?).
Lilly et Marshall, le couple presque idéal, juste fiancés qui partage l’appartement avec Ted.
Et enfin Robin, présentatrice sur une chaîne cablée minable. Elle rencontre Ted et tout est là pour qu’ils soient fait l’un pour l’autre. Mais … je n’en dit pas plus.
Tout ce beau monde, ce réuni très souvent au MacLaren’s Pub où il leur arrive les plus étranges aventures.
Certains trouveront un air de ressemblance avec Friends. Peut-être, mais puissance dix-mille.
Bref, si vous n’avez pas encore acheté les DVD, courez les acheter.

2 réflexions au sujet de « Hi, have you met Coute ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.