Rêve d’ado

C’était un soir d’été comme les autres. A parler de rien assis sur un banc sous un prunier. Cinq amis qui tuaient le temps comme ils pouvaient.
Nous voulions juste nous occuper intelligement dans notre petit village de campagne si morose.
« Et si on montais un groupe ? Toi tu joueras de ça, et moi, ha ouhai j’aimerai bien jouer de ça. Allez, chiche ». On a économisé, et 6 mois plus tard nous inaugurions nos instruments neufs, en rêvant un jour de faire un concert.
Ainsi j’ai commencé la musique, humblement. Nous jouions du Nirvana (enfin essayions) et autres groupes mythiques de l’époque. On a commencé à partir de rien et on a fini ….. à la kermesse du village à jouer devant un par terre de 30 pélerins, famille incluse. Ca restait un rêve d’ado. Ca me laisse nostalgique.
Aujourd’hui je ne joue plus, mais ça me démange. Ca a longtemps été une grosse partie de ma vie. Si un jour je quitte Paris, alors je me jure de m’y remettre pour de bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.