Peau neuve

Retour au point de départ. De nouveau parisien, bossant dans l’informatique.

Entre temps, il s’est passé énormément de choses. Il y aurait beaucoup à raconter. Des choses tristes, des moments heureux, des grands changements, des projets avortés ou des réussites personnelles. Mais je vais laisser ça derrière moi et partir dans un nouveau cycle.

Alors pour bien reprendre ma vie d’antan, j’ai mis le nez dans le « coute » network. Une bonne révision s’imposait : mise à jour du serveur, migration sur une nouvelle machine plus performante, ajout de fonctionnalités, amélioration de la sécurité, …

Après plusieurs jours passés à remettre tout ça au propre, j’ai aussi décidé de faire un léger lifting au blog. Il ressemble à l’ancien, mais en plus moderne.

Et comme toujours, il ne reste plus qu’à poster. Le plus difficile.

Sakitude

Jeudi

  • 16 h : mon site ne réponds plus. Bizarre, le serveur aurait-il encore planté ?
  • 18 h : je rentre chez moi et je reboot mon serveur. Pas mieux. Après analyse, je n’ai plus du tout Internet à la maison. ALERTE ROUGE ! Appel de la hotline Free. Conclusion : bloc d’alimentation défectueux. Un technicien passe dans une semaine. Une semaine putain ! Mais je vais jamais tenir !
  • 20 h : je m’emmerde ferme sans Internet quand même. Je n’ai pas Canal+ car pas de Freebox, je vais louper XIII. Tanpis, le lecteur DVD va tourner à plein régime.

Vendredi

  • 19 h : toujours pas d’Internet, j’attaque la saison 2 de Californication.
  • 21 h : je me cale devant la télé. Ca commence à me déprimer, je fini par dépit devant D&CO. La situation est grave.

Samedi

  • 14 h : je ne tiens plus, j’appelle Kwyxz qui me refile l’adresse d’un électricien à 2 pas de chez moi qui a de forte chances de revendre un bloc d’alim type Freebox.
  • 14 h 30 : 11,95 euros plus tard, je rentre chez moi plein d’espoir. Rien à faire la Freebox me boude.
  • 15 h 30 : j’ai beau tout essayer, ça ne veux vraiment pas fonctionner, excepté la téléphonie Free. Je harcèle la hotline en quête de solution. Mon cas est désespéré. Pas le choix, il va falloir attendre jeudi. Heureusement je ne paie pas les appels vers la hotline.
  • 16 h : ne tenant plus je me pointe chez Kwyxz, je me prends ma dose d’Internet. Ca va mieux.
  • 18 h : je prends ma branlée à Soulcalibur 3. Raphael est cheated.
  • 20 h : on sort se faire la combo magique Pasta Papa + Truskel.

Samedi

  • 01 h : Après quelques litres de cidres, on rentre chez Kwyxz. Nouvelle dose d’Internet et nouvelle rouste à Soulcalibur 3. Je suis détendu, je vais faire un bon gros dodo.
  • 03 h : j’arrive devant ma porte, clef dans la serrure, je commence à tourner et là, impossible de faire un tour entier. Je force, tambourine, m’acharne. Rien à faire, ma serrure semble aussi têtue que ma Freebox. A croire que quelqu’un m’en veux. Assis dans le couloir, à la porte de mon propre appartement je hurle. Evanouie ma sérénité. J’appelle Kwyxz qui n’est pas encore endormi. Il accepte de m’offrir l’hospitalité. Des amis comme ça, c’est précieux.

Dimanche

  • 12 h : J’ai mal dormi. Si j’étais pas si fatigué je me serais fait une joie de couper les jambes de cet enfoiré de gosse qui court au dessus de ma tête en hurlant.
  • 13 h : je vais retenter ma chance avec ma porte. Rien à faire, après 45 min à tenter de faire jouer ce mécanisme pervers, je n’ai gagné qu’une bonne douleur à la main.
  • 13 h 30 : je suis en terrasse, je prends un café. Faire le vide. Relativiser. RAAAAAAHHH !
  • 14 h : « Allo, Boss, va falloir annuler mon déplacement à PTE, je peux pas prendre le train je suis à la porte de chez moi. Je fais venir un serrurier demain matin. »
  • 15 h : changement des billets de trains.
  • 15 h 30 : les nerfs lachent. Application de la méthode de relaxation dite du hurlement primaire.
  • 16 h : Virgin des Champs-Elysée, achats compulsifs, 64 euros. Efficace mais onéreux.
  • 17 h : « Allo Kwyxz, je peux encore squatter ? ». Merci encore Monsieur.
  • 20 h : Pizza + Little Miss Sunshine, excellent remède. Je ne pensais pas avoir le cœur à un fou rire. Ce film est efficace. Presque autant que Totoro.

Lundi

  • 9h : je récupère mon double de clef chez la gardienne.
  • 10 h : je dois me faire une raison, ça vient bien de la serrure. J’appelle un serrurier.
  • 11 h : je peux enfin rentrer chez moi, mais je dois changer ma serrure.
  • 12 h : je viens de me faire amputer de 350 euros. C’était prévisible, mais ça fait toujours aussi mal.

Mardi

  • 08 h : je suis dans le train pour PTE. Faire le vide, s’éloigner de tout ça, se réfugier dans le travail.

Mercredi

  • 21 h : je rentre de PTE. Ma porte s’ouvre, c’est pas anodin quand on y repense.
  • 21 h 30 : je branche ma Freebox, on sait jamais, avec de la chance.
  • 21 h 32 : ho putain ! ho putain ! CA MARCHE !
  • 22 h : NPPT – bruler de l’encens sur l’autel du Dieu Nain Ternet.

Conclusion

La Sakitude c’est un art de vivre.

Il faut juste rentrer la tête et attendre que ça passe. Ha oui, et aussi ne pas regarder le trou dans le compte en banque.

Saki je sais pas comment tu fais. Respect.

Evolution

Il était temps que je passe à un vrai système de blog. Mon choix s’est orienté vers WordPress.
Il reste encore pas mal de boulot. Je vais essayer de refaire les thèmes de l’ancien blog. C’est pas gagné.
J’ai aussi tout les posts datant de l’époque Blogger à réimporter. Il faut encore que j’ajuste des petits détails. Bref, de quoi m’occuper pendant mes week-end déjà bien chargés.

Le retour

Yeah! Enfin! Merci Free encore une fois pour votre incompétence, votre qualité de service inexistante et votre réactivité qui avoisine celle d’un escargot un lendemain de cuite.
Maintenant il ne me reste plus qu’à m’y remettre. J’ai l’impression d’ouvrir mon blog pour la première fois. Il va falloir que je réapprivoise cet espace. Je tacherai de faire au mieux.