Paris by night

Ambiance conviviale, partie de carte, pintes de bière, lumière tamisée, serveuse charmante, quelques amis. Cette soirée était parfaite. Le petit grain de folie sur le chemin du retour, et je me suis endormi heureux, saoul mais heureux.

Last but not least

Comme chaque année, je vais fêter mon anniversaire chez mes parents. Vous êtes donc tous conviés aux festivités.
Ce sera votre dernière chance de pouvoir mettre sur votre C.V. « a participé à l’anniversaire du C0ute de 2003 à 2005 ». Rendez-vous donc le samedi 30 juillet à Champagné-Saint-Hilaire dans la Vienne. Pour nos amis Parisiens, sachez que Poitiers est à seulement 1H30 de Paris en TGV, et qu’une navette est prévu pour emmener tout ce petit monde de la gare vers la campagne profonde. Prévoir de quoi se changer, un maillot de bain et de quoi dormir (sac de couchage).
Alors si l’envie vous prend de venir passer un putain de bon moment, il vous suffit juste de me le faire savoir (mail, commentaire dans ce post, téléphone, courrier, pigeon voyageur, query sur irc, whisper sur WoW). A bon entendeur …

Edit : Pour ne pas trop galérer à faire 50 aller-retour à la gare pour emmener tout le monde sur le lieu du drame, je vous demande de choisir de préférences entre ces 2 trains à l’aller, le 30/07/2005 départ de Paris-Montarnasse à 17H15 (TGV 8451) ou 18H50 (TGV 8369). Prix : 42¤80 (sans réduction) et 28¤50 avec la carte 12-25. Et si vous vous y prenez assez tôt, vous pourrez peut-être avoir des places « Prem’s » à pas cher.
Le covoiturage pour descendre de Paris est aussi une solution, mais il faut compter entre 3H30 et 4H de route (autoroute A10 sortie Poitiers-Sud).

Tu m’as manqué.

– Allo, c’est moi.
– Salut toi! (surpris et heureux) Ca fait combien de temps?
– 10 ans.
Fichtre! Déjà. Comment vas-tu?
Ca ne va pas bien …

Une part de mon enfance m’est revenu en pleine face. Elle ne va pas bien et se tourne vers moi. Je me sens à la fois fier, nostalgique, appeuré et honteux. Depuis longtemps je me rabache qu’il faut que je l’appelle. Qu’elle me manque, elle, son sourire, sa cascade blonde irradiant un joli visage d’ange. C’était mon amoureuse. Vous savez, la fille de vos rêves quand vous êtes encore qu’un enfant.
Je suis ému. Au bord des larmes.
Elle m’a manqué. Et je ne m’en rend compte que maintenant. J’aurai préféré faire le premier pas. Que ce moment ne soit que bonheur. Malheureusement, comme trop souvent, ce sont de tristes événements qui me rapproche d’un être cher.
J’en viens à me demander ce qui a bien pu causer cette séparation avec celle que j’appellerai volontiers petite soeur. Heureux de vivre notre petite vie, enfermés dans notre routine, nous nous sommes éloignés. Foutue vie qui ne cesse de filer trop vite.
Je me retourne encore une fois sur ma vie, non sans craintes, douleurs et regrets.
Mais rien n’a diminué mes sentiments pour toi. Je suis fier que tu me demandes de l’aide, et je te l’offre bien évidemment.
Oui, tu m’as manqué. Recommençons.

Ceci n’est pas une hallucination.

Parceque je sentais poindre en vous l’envie de pleurer devant l’état pitoyable de ce blog, je me remets donc devant mon clavier.
« Pourquoi tu ne postes plus? »
Je t’en pose des questions? Sérieusement, j’avais plus l’envie ces derniers temps. J’ai bien des choses à raconter, mais à quoi bon. Je pourrais vous dire que je suis parfaitement satisfait de mon dernier joujou, que WoW c’est de la balle, ou bien parler de choses qui fachent. Je pourrais également me lamenter comme je l’ai déjà trop fait ici. Vous parler de mes passions, des derniers albums/mangas/bouquins/anime que j’ai achetés. Mais au final, je n’en vois pas l’intérêt.
« Tu pourrais faire un pictures blog comme _F_. »
Heuuu, oui, mais non. Je dessine aussi bien qu’un vieux catho conservateur atteint de la maladie de Parkinson sur son lit de mort (qui a dit le pape?).
« Bah tu vas le fermer ton blog alors? »
Encore loupé. Je l’aime bien mon blog. Et puis je suis pas seul ici, y a Gayde aussi. Et puis fermer un blog, c’est juste bon pour les webstars.
« Mais tu vas encore poster, hein? »
Mais bien sur, faut pas avoir peur comme ça. Mieux vaut ne rien dire que de dire des conneries (ho putain ça ne me va pas!). J’avais juste besoin de faire un break. Je vais reposter régulièrement.