Prison Break

– Allo ? Monsieur le gardien ? Coute à l’appareil.

– Oui Monsieur Coute ? Que vous arrive-t-il ?

– J’ai un souci chez moi.

– Ha ? C’est grave ?

– Pas vraiment. En fait, hier soir j’avais des invités chez moi. Ils ont dormi sur place. Mais ce matin en partant j’ai fermé à clef derrière moi. Vous serait-il possible d’aller leur ouvrir ?

– Ils sont enfermé à l’intérieur ?

– Exactement.

– En effet, ce n’est pas trop grave (rires). Je vais leur ouvrir.

Rêve d’ado

C’était un soir d’été comme les autres. A parler de rien assis sur un banc sous un prunier. Cinq amis qui tuaient le temps comme ils pouvaient.
Nous voulions juste nous occuper intelligement dans notre petit village de campagne si morose.
« Et si on montais un groupe ? Toi tu joueras de ça, et moi, ha ouhai j’aimerai bien jouer de ça. Allez, chiche ». On a économisé, et 6 mois plus tard nous inaugurions nos instruments neufs, en rêvant un jour de faire un concert.
Ainsi j’ai commencé la musique, humblement. Nous jouions du Nirvana (enfin essayions) et autres groupes mythiques de l’époque. On a commencé à partir de rien et on a fini ….. à la kermesse du village à jouer devant un par terre de 30 pélerins, famille incluse. Ca restait un rêve d’ado. Ca me laisse nostalgique.
Aujourd’hui je ne joue plus, mais ça me démange. Ca a longtemps été une grosse partie de ma vie. Si un jour je quitte Paris, alors je me jure de m’y remettre pour de bon.

Heu j’ai oublié quelque chose

J’ai oublié de viiiiivvreeuuhh. Non sans blague.
J’ai surtout oublié de posté comme promis. Han le boulet, il a pas posté.
Et ouhai, et je fais ce que je veux d’abord. C’est mon petit blog, fait avec mes petits neurones. Ici c’est moi DA BIG BOSS.
Après ce passage lamentable, dont vous avez apprécié la nulité, parlons un peu de moi, pour changer. Ma vie n’est pas extraordinaire ces derniers temps : métro, boulot, WoW, dodo. Rien de bien exaltant.
Mais il n’y a pas si longtemps j’ai eu le plaisir de voir mon squatteur d’apparte partir vivre sa vie. Le laissé seul prendre son envol, c’est touchant. Tel l’oiseau qui quitte son nid, le gros Nicky s’en est allé vers SON apparte. Et qui dit apparte dit … pendaison de crémaillère bien sur. De toute ma putain de vie, je n’ai jamais vu un tel désastre. Nous aurions pu entrer dans le guiness book pour avoir battu le record du conchiage d’apparte le plus rapide de tout les temps. En à peine 30 secondes c’était fini, prêt de 400 litres de billes de polystirène déversés dans 10 m². Je vous laisse imaginer le résultat.
Que dire d’autre, mmmhhhh
Que Zelda c’est de la balle
Que depuis cet été et mon striptease des 27 ans dans un bar de Saint-Jean-de-Monts, je n’ai pas eu l’occasion de voir une fille s’intéresser à mon matricule
Que Prison Break si tu le regardes pas, c’est mal
Que mes parents ont fermé le cabinet, encore une partie de mon enfance qui s’efface après la vente de la maison
Que je vais être une deuxième fois tonton, je vais être encore plus gateau
Que ma soeur va mieux, comprendra qui voudra
Que mon chat apprend à voler tout les jours, et il aime ça le bougre
Que j’ai plus d’idée et ça se voit depuis 3 lignes (peut-être plus)
Promis je poste de nouveau avant 6 mois. Même pas mort …

Plouf

Je ne suis pas très doué pour les jeux de mariage. Je ne sais pas si c’est l’alcool ou bien parceque cela me fout le cafard … peut-être les deux. Alors l’année dernière pendant le mariage de Nono est arrivé ce qui devait arriver, j’ai perdu. Sanction immédiate, le gage. Il existe toutes sortes de gages, néanmoins on peut les classer en 2 catégories (comme beaucoup de choses dans la vie), ceux qui font chier, et ceux qui font plaisir. Par chance j’ai eu le droit au gage qui fait plaisir.
Me voici donc parti, en ce 14 juillet 2006 pour organiser un barbecue chez les mariés. Pour situer le contexte, nos chers tourtereaux lovent dans un petit nid douillet au coeur de la Vendée, avec piscine, terrasse, jardin et maison style marin. Autant dire qu’aux vues de la météo actuelle, l’installation est optimale pour passer un week-end des plus sympathiques. Mais à quoi bon jouir du plaisir simple d’une bonne glandouille si c’est pour le faire seul. C’est donc à douze que l’on se retrouve dans ce petit havre de paix pour séjourner en toute quiétude. La soirée se passe sans encombre, si l’on excepte les deux brochettes carbonisées et la saucisse qui a fini dans le parterre de fleurs. Le temps s’écoule lentement, tout est parfait. Je suis en ravissante compagnie, je bois ses paroles et elle m’écoute parler de choses insignifiantes. Promesse est faite de se revoir pour une rando-rolleur.
C’est la tête dans les nuages que me prend alors l’envie de plonger à l’eau. Ni une, ni deux, sans demander mon reste, je saute. Quelques millièmes de secondes avant de toucher la surface je sens quelques chose de lourd dans ma poche … mon téléphone portable. Un NOOOOOON rempli de bulles s’échappe de ma bouche dans un cri inaudible. Envolés les rêves de rollers, perdue à jamais cette suite de chiffres qui me liait à elle.
Monde de merde.
Je vous entend rire, vous moquez, dire « ha ça, c’est bien Coute ». Mais sachez pour votre gouverne qu’un Sharp X25 survie très bien à un bain d’une durée de moins de 10 sec à conditions de le faire secher patiemment pendant 2 jours. La carte SIM aussi. Gnark, gnark, gnark, il y a une justice en ce bas monde.

OMFG il est pas mort !

Et ouhai ! Même pas mal. J’ai laché un peu WoW pour me consacrer un peu à mon blog.
Pourquoi si peu de posts ? Et bien 2 raisons principales, la première et je m’en cache pas, c’est WoW. Après 2 mois d’autisme avancé à regarder C’Thun dans le blanc de l’oeil, j’ai décidé de dépoussiérer un peu ce blog.
La seconde raison, c’est que je n’avais plus du tout envie de poster. Tout ce que j’avais à raconter me semblait futile. Pourtant malgré mon enfermement de ces dernières semaines j’ai vécu de bons moments. Il y a eu le concert des Guns’n Roses, la soirée Spoutnik, le déménagement de Star et pleins d’autres choses. Mais à quoi bon en faire part ici. Pour vous faire partager ma vie. Je ne suis plus convaincu par l’utilité de la chose.
Pourtant à l’origine de ce blog, je trouvais ça divertissant. Maintenant je trouve ça ridicule. Je pourrais commenter l’actualité comme Kwyxz, mais je suis loin d’être doué pour ça.
Alors je vais essayer de trouver une nouvelle raison d’être à cet espace. En attendant, soyez patient, je vais trouver.

Marée jaune

Nicky
Ton chat là, pisser sur les affaires c’est quand même énorme.

Coute
Bah en fait on est un peu fautif, il avait pas accès à sa litière, donc je peux pas vraiment le réprimander.

Nicky
Clair, sauf qu’il lui restait 28m² pour pisser.

Coute
Monsieur tient à son petit confort.

Nicky
Monsieur veut pisser sur du cuir pleine fleur.

Coute
Nous n’avons pas les même valeurs.

Nicky
Il a la litière pour chat la plus chère de Nation : Litière Redskins

Démenagement

Parceque vivre dans 10m² pendant 1 an à de quoi rendre fou le commun des mortels, j’ai décidé de déménager. Le vouloir c’est bien, le faire c’est mieux. Encore faut-il trouver un appartement sur Paris. Alors quand à Noël dernier ma cousine me dit entre deux coupes de champagne : « Tu sais Nicolas, j’ai acheté un appartement sur Paris à Nation il y a 6 ans, le baille du locataire fini en mars. Si ça t’arrange je peux te le louer à partir de cet été. », j’ai répondu « BANCO! ».
Et le 1er aôut, je posais mes valises dans ce bel appartement spacieux. Le problème quand on a un grand appartement, c’est qu’il faut le remplir. Mais pour ça, je peux compter sur mes amis.
Nicky tout d’abord, qui après 2 ans de voisinage à Poitiers se désespérais de ne plus pouvoir venir faire tous les matins sa grosse comission sur mon trône (application parfaite de la méthode des Nuls pour garder ses chiottes propres, chier chez son voisin). Dans mon infini bonté, je l’ai donc autorisé à squatter mon appartement en attendant qu’il se trouve un 45m² dans le 2ème pour 400 euros par mois.
Ensuite Nono, jeune mariée attentive qui remarquant ma grande solitude sur Paris a décidé de m’offrir un compagnon à poils (non pas tout nu). Me voilà donc lié pour plus de 10 ans à un gros matou que j’ai prénommé Lilo (parceque Grub c’est pas joli). Tout ceci augure bien des péripéties que je me ferais une joie de vous relater ici bas.

On est pas bien là?

Bah té, malheureux. Vla ti pas qu’le Gayde va poster plus que moi. Non mais. Lé plus maître chez soi boudiou. Vé pas m’laisser marché d’ssus, nom d’un bigorneau poilu.
Tout ça c’est bien beau mais je poste vraiment plus. Je suis devenu une merde microbienne juste bonne à jouer à WoW. Et en plus je contamine mon entourage. Quel salop!
Comme je suis résolument décidé à faire un post pourri, tout décousu, bourré de fautes et sans intérêt, je vais vous dire que je vais déménager.
Fini la piole miniscule avec douches communes crades, chiottes bouchés dégueulasses qui puent, voisins désagréables qui foutent leur daube de R’nB de merde à des heures où même Usher s’y refuserai.
Je vais avoir une cuisine à moi, pour me faire des bons petits plats, histoire de perdre ces schkrmmmbll de 10 kilos en trop. Rahlala, un chez MOI, dans un quartier sympa, à 5 minutes à pied du boulot, avec un proprio pas chiant (merci cousine) et une surface viable.
Vivement le 9 juillet!